Premier fabricant français de solutions pour poêles et cheminées
DIXNEUF - Décorer, équiper, isoler tous les foyers

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE AU BOIS

Poêle ou cheminée… Comment choisir ? Quels sont les avantages de chaque appareil ?
Comment calculer les différentes économies possibles ? Existe-t-il des aides pour faciliter votre installation?
Quels labels vous garantissent la qualité ? Pour répondre à toutes ces questions, explorez nos rubriques.
Elles vous apportent toute la lumière pour y voir clair !

 

Le ramonage, une obligation !

Faire ramoner son appareil de chauffage

Le ramonage constitue une obligation légale, quel que soit l’appareil (poêle ou insert) !

Vous ne pouvez pas le faire vous-même, un ramonage chimique ne suffit pas. Il est impératif de faire appel à un professionnel deux fois par an. Ce dernier, une fois l’opération effectuée, est tenu de vous remettre un certificat qui vous couvrira en cas d’accident. Choisissez le moment pour le faire : il est recommandé de procéder au ramonage avant et après la saison froide.

 

L'entretien d'un poêle à bois ou d'un insert

Un manque d’entretien peut altérer les performances de votre poêle, voire la sécurité de votre installation.

Voici les principales opérations à mener, en plus du ramonage (voir ci-dessus), pour éviter cela :

- le nettoyage du cendrier : contrairement aux idées reçues, il n’est pas recommandé de nettoyer de fond en comble votre poêle en le vidant de toute sa cendre. Celle-ci est en effet nécessaire au bon fonctionnement du poêle. Pensez simplement  vider le cendrier quand cela est nécessaire.

- le nettoyage de la vitre : elle a tendance à s’encrasser et à masquer l’intérieur de votre poêle, ce qui est quand même dommage. Vous avez le choix entre deux possibilités. Soit vous recourez à des produits d’entretien spécialement dédiés à cet usage (solution la plus courante), soit vous utilisez du papier journal humide sur lequel vous poserez un peu de cendre et que vous frotterez sur la vitre (une option plus contraignante mais plus écologique !).

- le joint de la vitre : il est nécessaire de garantir une bonne étanchéité à l’air pour les poêles à bois et les inserts. Le tirage peut en être altéré le cas échéant. En principe, il faut changer le joint de porte tous les ans.

 

L'entretien d'un poêle à granulés

- le nettoyage du réservoir : lorsque vous rechargez le réservoir de granulés, des poussières viennent se déposer au fond du réservoir et peuvent nuire au bon fonctionnement de l’appareil. Il convient d'aspirer régulièrement ces poussières.

- le nettoyage du cendrier : pensez à vider le cendrier et veillez à ce qu'aucune poussière ne tombe dans le réservoir.

- le nettoyage de la vitre : il est conseillé de bien nettoyer la vitre du poêle à granulés, comme pour un poêle à bois. Sachez toutefois que les granulés de bonne qualité laissent peu de dépôt et permettent ainsi un entretien plus rapide.

- le nettoyage du brasier : comme pour le réservoir, cette opération peut être effectuée à chaque recharge, via un aspirateur.

- la révision annuelle : un poêle à granulés nécessite des réglages pour fonctionner au mieux. Ceux-ci sont effectués par un professionnel (le revendeur en général) et permettent de faire fonctionner la garantie en cas d’incident.