Premier fabricant français de solutions pour poêles et cheminées
DIXNEUF - Décorer, équiper, isoler tous les foyers

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE AU BOIS

Poêle ou cheminée… Comment choisir ? Quels sont les avantages de chaque appareil ?
Comment calculer les différentes économies possibles ? Existe-t-il des aides pour faciliter votre installation?
Quels labels vous garantissent la qualité ? Pour répondre à toutes ces questions, explorez nos rubriques.
Elles vous apportent toute la lumière pour y voir clair !

 

3 phases de la combustion du bois

La combustion du bois se décompose en 3 phases :

  • Le séchage du bois : jusqu’à 250°C
    Le bois passe de 20% à 10-12% d’humidité. Cette phase doit être la plus courte possible pour limiter le risque d’encrassement du conduit de fumée.
  • La pyrolyse et la carbonisation : de 250°C à 800°CCette phase commence à 250°C, température qui correspond à la température d’auto- inflammation du bois.
     
  • La combustion du bois : un lit de braise compris entre 800°C et 1000°C permet le maintien en température dans le foyer à 250°C minimum afin de toujours être dans la phase de « pyrolyse et carbonisation ». Ces phases de combustion peuvent apparaitre simultanément dans le foyer en différents endroits. Après la combustion primaire du bois, les fumées ont encore un potentiel énergétique, un nouvel apport d’air dans le poêle permet à ces gaz non brûlés de se ré-enflammer. On constate une amélioration du rendement et une diminution de la pollution.

     

Le thermomètre magnétique, un indicateur indispensable, à positionner sur votre poêle à bois.


Il indique les températures de fonctionnement sécuritaires pour les poêles à bois et précise les zones de température pour un meilleur rendement.