Premier fabricant français de solutions pour poêles et cheminées
DIXNEUF - Décorer, équiper, isoler tous les foyers

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE AU BOIS

Poêle ou cheminée… Comment choisir ? Quels sont les avantages de chaque appareil ?
Comment calculer les différentes économies possibles ? Existe-t-il des aides pour faciliter votre installation?
Quels labels vous garantissent la qualité ? Pour répondre à toutes ces questions, explorez nos rubriques.
Elles vous apportent toute la lumière pour y voir clair !

 

Le taux d'humidité

Un bon bois de chauffage : un bois sec !

Lorsque vous achetez votre bois de chauffage, la qualité principale, en dehors de son type d’essence, reste son taux d’humidité. On considère qu’un taux satisfaisant devra être inférieur à 20% pour garantir une bonne combustion et une utilisation optimale du bois énergie.

Quelques conseils :

  • Soyez vigilant, n’achetez pas de bois au poids, vous risquez de payer davantage si le bois est humide. Demandez à votre professionnel de vous communiquer le taux d’humidité du bois et envisagez de le faire sécher si ce taux est supérieur à 20%.
  • Ne brûlez pas de bois de récupération (meubles peints, palettes, bois traités ou vernis …) qui peuvent contenir des produits toxiques et encrasser le conduit de votre appareil de chauffage.
  • Privilégiez le bois certifié NF Bois de chauffage, un label vous garantissant la qualité de votre bois.
  • Testez le taux d’humidité de votre bois de chauffage avec un hygromètre ou testeur d’humidité.

 

Comment reconnaître un bois sec ?

  • Il est beaucoup plus léger que le bois humide.
  • Il présente généralement de larges fentes et est craquelé aux extrémités.
  • L’écorce a tendance à se détacher.
  • Il ne suinte pas à la combustion mais produit des flammes bleutées.
  • En entrechoquant deux bûches, elles doivent produire un bruit sec.

 

Comment reconnaître un bois humide, dit « bois vert » ?

  • Les bûches, chargées en humidité, sont lourdes.
  • Il est peu fendu.
  • L’écorce est ferme, avec de la mousse et parfois des champignons.
  • Deux bûches heurtées entre elles produisent un bruit sourd.
  • Il émet souvent une fumée assez dense en début de combustion, suinte, « chante » tout en produisant de belles flammes jaunes.
  • Il encrasse le conduit et ne chauffe pas efficacement.

 

Si vous décidez d’acheter du bois humide en vue de le conserver quelques mois pour le faire sécher, découvrez les conditions idéales de stockage.