Premier fabricant français de solutions pour poêles et cheminées
DIXNEUF - Décorer, équiper, isoler tous les foyers

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE AU BOIS

Poêle ou cheminée… Comment choisir ? Quels sont les avantages de chaque appareil ?
Comment calculer les différentes économies possibles ? Existe-t-il des aides pour faciliter votre installation?
Quels labels vous garantissent la qualité ? Pour répondre à toutes ces questions, explorez nos rubriques.
Elles vous apportent toute la lumière pour y voir clair !

 

Tout savoir sur le poêle à granulés

Si le chauffage au bois a le vent en poupe pour des raisons économiques et écologiques, un appareil se distingue particulièrement ces dernières années : le poêle à granulés (appelé aussi « poêle à pellets »). Perçu comme le nouvel équipement à la pointe de la technologie par les professionnels, il offre de nombreux avantages. Le poêle à granulés est l’appareil de chauffage au bois qui connaît la plus forte croissance en nombre d’unités vendues. Découvrez tous ses atouts.

 

Le poêle à granulés : définition

Depuis la mise en place du crédit d’impôt en 2005 pour l’acquisition ou le renouvellement d’un appareil de chauffage au bois, la France a vu se développer une nouvelle génération d’appareils qui existait pourtant depuis les années 80 : le poêle à granulés ou poêle à pellets.
 

Le granulé : un combustible économique, écologique et qualitatif

Contrairement au poêle à bûches, il utilise un combustible, appelé granulé ou pellet, petit cylindre de 6 à 10 mm de diamètre et d’environ 2 cm de longueur fabriqué à partir de sciures de bois compressées sans agent de liaison.

Excellent combustible, ce granulé possède un fort pouvoir calorifique, notamment grâce à son faible taux d’humidité (jamais plus de 8%).

La qualité du granulé est indispensable, certains fabricants possèdent un réel savoir-faire et affiche la marque de qualité française « NF Granulés Biocombustibles » pour garantir le niveau de performance de ce combustible.

 

 

Fonctionnement du poêle à granulés

Le fonctionnement de ce poêle est le suivant : en brûlant des granulés de bois (ou pellets), il produit de la chaleur. Les cendres sont récupérées dans le poêle, la fumée est évacuée par un conduit et la chaleur est diffusée dans la pièce où l’appareil est installé.

On distingue deux types de fonctionnement :

  • soit l’air chaud est pulsé par ventilateur, diffusant ainsi plus rapidement la chaleur dans la pièce mais créant une nuisance sonore perceptible (même si les appareils les plus récents ont fait des progrès sur ce plan). Le ventilateur est réglable selon le type d’appareils, il est donc moins bruyant à vitesse réduite.
  • soit l’air chaud se propage par convection.

Les granulés de bois sont stockés dans le réservoir du poêle dont la capacité est variable en fonction des modèles (20 kg en moyenne). Leur manipulation est plus aisée que celle des bûches. Il existe d’ailleurs des sacs de rechargement ou stockeur à pellets d’une contenance de 15 kg pour faciliter l’utilisation du poêle. Plus le réservoir est volumineux, plus le degré d’autonomie est important.

 

Un très bon rendement

Le poêle à granulés affiche un excellent rendement : de 80 à 90%.

Ce niveau de performance ne peut être atteint que si l’appareil est bien réglé et c’est bien le réglage qui constitue aujourd’hui un des points d’achoppement. Veillez à ce que le professionnel qui vous vend l’appareil soit certifié Qualibois et parfaitement formé sur cette question afin que le fonctionnement de votre appareil soit optimal et votre consommation de combustible réduite.

 

Un fort niveau d’autonomie

Le poêle à granulés est alimenté automatiquement par des granulés de bois stockés dans un réservoir intégré généralement très accessible par le simple soulèvement de son couvercle. En fonction des modèles et de la capacité de l’appareil à stocker le combustible, le poêle à granulés bénéficie d’une autonomie de fonctionnement de plusieurs jours (jusqu’à 72h pour 15kg de granulés).

Certains modèles sont même équipés d’un programmateur vous permettant de décider de l’heure d’allumage et d’extinction de l’appareil, donnant ainsi un confort d'utilisation inégalé par une cheminée ou un poêle à bois. Gare cependant à la panne d’électricité qui signifie un arrêt du poêle et donc du chauffage.

 

L’entretien

Un entretien régulier est indispensable, comme pour tout autre appareil de chauffage au bois afin d’éviter l’encrassement de l’appareil et des conduits. Certains cendriers sont amovibles pour faciliter le nettoyage des cendres.

Pour vous assurer que le matériel et l’installation soient conformes aux normes en vigueur, choisissez un installateur certifié Qualibois, spécialiste reconnu pour les solutions d’économie d’énergie au bois, ainsi qu’un poêle à granulés de bois labellisé Flamme Verte qui vous garantira un rendement minimal de 80 %.

 

Avantages du poêle à pellets

  • Excellent biocombustible,

  • Facilité d’utilisation du granulé

  • Chargement du réservoir du poêle tous les 2 à 3 jours, système d’approvisionnement automatique

  • Très bon rendement (plus de 80%)

  • Fort degré d’autonomie

  • Génère moins de cendres et fumées que les bûches

  • Programmable par télécommande

  • Régulation aisée de la température

 

Inconvénients du poêle à pellets

  • Dépendance de l’énergie électrique

  • Nuisances sonores émises par le moteur de propulsion de chaleur

  • Nécessite de bien choisir le professionnel pour le réglage et le service après-vente si besoin